> Accueil
> Editorial
 
Les Psaumes
> Le psaume
> Le psaume sonore
> Le commentaire
> Les archives
> Le petit lexique
> Librairie
 
La Liturgie
> Fiche Liturgique
> Première lecture
> Psaume
> Evangile
> Homélie
> Avent 2007
 
Psaumes TV
> Accueil
> Psaume 94
> Psaumes.info
> Psaumes Chantés
> Avent
 
Les Marianistes
> Qui sont-ils ?
> Les quatre branches
> Bx G.J. Chaminade
> A. de Trenquelléon
 
Communiquez
> Newsletter
> Les Forums
> Ecards
> Blog du projet
> Foire aux Questions
> Contactez-nous
 

Psaumes.info > Psaumes > Le commentaire.

Mercredi 22 Mai 2019 - Saint du jour
 
 
Newsletter
 
 
Vous pouvez recevoir les textes de la liturgie et le commentaire du psaume directement par email.
 
  Il suffit de vous inscrire ici :
  Email :
  Format de réception :
  HTML TEXTE

Dimanche 19 Mai 2019
Commentaire du psaume 145(144)
Hymne à Dieu grand et bon

Le psaume de ce dimanche est attribué au roi David, comme les psaumes de tout le groupe qui précède. De plus, il est composé avec les 22 lettres de l'alphabet hébreu. C'est une sorte de méditation sur Dieu, méditation inépuisable. Contempler le Seigneur est une activité inépuisable et toutes les lettres de l'alphabet n'y suffiront pas !

Le juif pieux dit ce psaume chaque matin. Ce psaume évoque le jour qui naît, mais aussi le Jour définitif, vers lequel nous marchons, le royaume à venir, la création en enfantement et en renouvellement. Celui qui prie ce psaume trois fois par jour est certainement un « Fils du monde à venir ». Ce psaume est chanté dans l’Eucharistie où nous attendons le Retour glorieux du christ. « Viens, Seigneur Jésus ! »

La deuxième strophe choisie aujourd'hui donne la carte d'identité divine : "Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d'amour" On devrait dire : "Le SEIGNEUR est clément et sa miséricorde est viscérale. Sa colère est bien loin d'ici. Sa tendresse est gigantesque ! " Oui, le Seigneur fait grâce à l'homme. Il est gracieux, bienveillant et son amour est gratuit. Le Seigneur a aussi un visage maternel. Le psalmiste dira : "Mon âme est en moi comme un enfant, comme un petit enfant contre sa mère" Psaume 130 (131). Si la colère d'un homme sort de ses narines, la colère de dieu est bien loin d'ici. Le Seigneur est déclaré comme bon et sa miséricorde maternelle va à tout ce qu'il a fait exister !

Ces versets sont bien en accorde avec la liturgie du jour. « Que tes fidèles te bénissent ; ils diront la gloire de ton règne ! » « La gloire et l’éclat de ton règne ». Jésus est avec ses apôtres au moment du dernier repas. Et il déclare à ceux qu’il nomme « Ses petits enfants » qu’Il va être « glorifié et que Dieu sera glorifié en Lui ». La gloire par la croix et la résurrection.

Père BABEL sm

Lire le psaume

[ Retour | Imprimer cette page | Envoyer cette page à un ami | Contact ]